Un laboratoire de l'Université d'Ottawa démystifie la génétique des meilleurs amis de plantes

Publié le lundi 21 mars 2016

Les champignons mycorhiziens arbusculaires améliorent la capacité des plantes à extraire les éléments nutritifs du sol et sont largement utilisés comme engrais biologiques pour améliorer le rendement des plantes en agriculture biologique. Le système génétique de ces organismes est depuis longtemps obscur, ce qui entrave notre capacité à produire de nouvelles souches plus optimales pour notre économie verte. Une étude menée par le laboratoire de Nicolas Corradi a finalement démystifié leurs secrets génétiques, ouvrant ainsi de nouvelles voies pour l'amélioration des souches et leur application environnementale. Le travail a été publié dans Nature Microbiology. Lire l'article complet (disponible en anglais uniquement).

Haut de page