Exigences d'admission

Les exigences minimales d’admission à nos programmes de maîtrise et de doctorat en chimie sont décrites ci-dessous. Les exigences auxquelles les étudiants canadiens et étrangers doivent satisfaire sont différentes. Si vous êtes citoyen canadien ou résident permanent au Canada, vous êtes considéré un étudiant canadienmême si vous avez obtenu vos premiers diplômes ailleurs qu’au Canada.

Étudiants canadiens

M.Sc. 

Pour obtenir l’admission, il faut détenir un B.Sc. spécialisé en chimie ou dans une discipline connexe, avec une moyenne générale d’au moins B (minimum de 6,0 sur l’échelle de notation de 10 points de l’Université d’Ottawa) pour les trois ou les quatre dernières années, selon la plus élevée de ces deux moyennes. Dans des circonstances exceptionnelles, la demande d’admission d’étudiants ayant une moyenne inférieure à B peut être examinée. Les étudiants et étudiantes qui n’ont pas encore terminé le B.Sc. doivent satisfaire aux exigences de celui-ci avant de présenter une demande d’admission à la maîtrise.

Ph.D. 

Pour obtenir l’admission, il faut détenir une maîtrise en chimie ou dans une discipline connexe, avec une moyenne d’au moins B+ (³ 7,0 sur l’échelle de notation de 10 points de l’Université d’Ottawa). Les étudiants qui n’ont pas encore terminé leur maîtrise doivent satisfaire aux exigences de celle-ci avant de présenter une demande d’admission au doctorat, à moins d’être admissibles au transfert direct.

Admission directe au doctorat

Les détenteurs d’un B.Sc. peuvent obtenir l’admission au doctorat à condition d’être d’abord admis à la maîtrise (M.Sc.). Les étudiants qui démontrent les capacités de recherche et d’étude appropriées après la première année sont admissibles au transfert au programme de doctorat sans devoir au préalable rédiger une thèse de maîtrise.
Si vous détenez un B.Sc. ou une M.Sc. d’une université située en dehors de l’Amérique du Nord, une moyenne équivalente à un B au Canada est requise, de même qu’un test de compétence linguistique dans certains cas.

Étudiants étrangers

Si vous n’êtes pas citoyen canadien ni résident permanent au Canada, vous êtes considéré un étudiant étranger même si vous avez obtenu votre B.Sc. au Canada. À l’heure actuelle, nous acceptons les étudiants étrangers dans notre programme de M.Sc. et nous permettons le transfert au programme de Ph.D. après une année, selon les modalités décrites précédemment. Toutefois, puisque les droits de scolarité des étudiants étrangers sont le double de ceux des Canadiens, notre allocation standard aux étudiants diplômés ne suffit pas à couvrir les frais de subsistance. Aussi, nous n’acceptons normalement que les étudiants étrangers qui obtiennent une « bourse pour étudiants étrangers » de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l’Université d’Ottawa. Cette bourse réduit les droits de scolarité au montant que paye un étudiant canadien. Les bourses pour les étudiants étrangers sont attribuées par voie de concours et vont généralement à des candidats et candidates ayant au moins une moyenne de A (9,0/10) ou l’équivalent.

Dans le cas des étudiants étrangers qui ont obtenu leur B.Sc. dans un pays où la langue officielle n’est ni le français ni l’anglais, un test de compétence linguistique est requis. Le test le plus couramment utilisé pour évaluer la maîtrise de l’anglais est le test TOEFL, pour lequel les scores minimaux sont les suivants : 550 (version imprimée), 213 (version informatisée), 79-80 (version Internet).

Haut de page