Groupes de recherche

La recherche à la Faculté des sciences, ce sont de nombreux projets de recherche innovateurs et de grande qualité. Ces derniers sont répartis au sein de chacun des 5 départements selon les domaines et intérêts étudiés : Biologie, Chimie et sciences biomoléculaires, Mathématiques et statistique, Sciences de la Terre et de l’environnement, et Physique.

Biologie

La biologie est l’étude du vivant. Les biologistes cherchent à comprendre l’apparition de la vie sur Terre et l’évolution d’organismes vivants complexes. Ils étudient le fonctionnement des organismes vivants, de leur structure moléculaire à leur rôle dans l’écosystème. Ils examinent également l’impact de l’activité humaine sur ces écosystèmes. L’étude des gènes et génomes est devenue un important secteur de recherche. La recherche dans le département couvre plusieurs domaines tels que la biologie cellulaire et moléculaire; l’écologie des comportements et systématique; la physiologie et la biochimie.

Les chercheurs étudient entre autre les questions reliées aux changements climatiques et à la biodiversité, l’analyse de produits naturels et toxiques et leurs effets sur les organismes vivants, la physiologie des poissons, l’évolution des plantes, les produits bio pharmaceutiques et la recherche génomique.

Groupes de recherche

Chimie et sciences biomoléculaires

La chimie est une science centrale. Les chimistes étudient les interactions fondamentales entre les atomes et les molécules qui produisent des structures complexes. Ils peuvent aussi être perçus comme inventeurs et mêmes artistes quand ils combinent des atomes pour produire de nouveaux composés, tels que des médicaments plus efficaces, des textiles plus performants, des plastiques plus résistants ou des combustibles moins polluants. Les biochimistes tentent d’élucider la structure des molécules complexes qui composent tout organisme vivant, ainsi que le formidable réseau de processus chimiques qui est l’essence même de la vie. Au-delà des domaines classiques que sont la biochimie et la chimie organique, inorganique, physique, analytique et théorique, notre département compte divers domaines d'expertise additionnels tels que la chimie biologique et biopharmaceutique, la catalyse, la chimie des matériaux et la chimie informatique. Les champs d'intérêts spécifiques des membres du corps professoral couvrent un éventail de sujets, incluant l’étude des matériaux nanostructurés et des cellules de combustible, la photochimie et les protéines membranaires.

Groupes de recherche

BioMOLAR Network

le BioMOLAR Network est un réseau de chercheurs en chimie qui s'interessent à l'étude des systèmes biomacromoléculaires. En savoir plus sur la recherche, les séminaires et ressources (en anglais seulement).

Sciences de la Terre et de l'environnement

Les chercheurs en science de la Terre explorent les origines de la Terre, son histoire, son évolution, ses minéraux et ses fossiles. Ils étudient l’écorce terrestre et ses composantes, des glaciers aux récifs de coraux, des tremblements de terre aux éruptions volcaniques, et des montagnes aux océans.

Ils aident aussi à localiser les ressources naturelles comme l’eau souterraine, le pétrole, le gaz naturel, les diamants, l’or et les métaux de base comme le nickel et à les exploiter tout en respectant l’environnement.

Les sciences de la Terre offrent un vaste éventail d’opportunités de recherche. Les intérêts de recherche parmi les professeurs incluent la sédimentologie physique, la géologie structurale, la tectonique, la géodynamique de l’archéan, le magnétisme des roches, l’hydrologie des isotopes et le paléoclimat, la pétrologie ignée, la géomicrobiologie environnementale, la géochimie et les dépôts minéraux, la minéralogie des roches plutoniques, la géochimie isotopique et environnementale.

Groupes de recherche

Mathématiques et statistique

Les modèles mathématiques sont des outils puissants présents dans tous les domaines de la vie contemporaine : codage des disques compacts, sécurité des communications électroniques, déglaçage des ailes d’avion, jeux vidéo, analyse des cotes boursières ou des troubles cardiaques.

Les domaines de recherche dans le département sont divisés en mathématiques pures, mathématiques appliquées, probabilité et statistique. On y trouve aussi des groupes de recherche intéressés aux questions concernant l’algèbre, l’analyse, les mathématiques appliquées, les combinatoires, la science des données, la théorie de Lie, la logique et les fondements de l’informatique, la physique mathématicienne, la théorie des nombres, la probabilité et les statistiques, et la topologie.

Groupes de recherche

Physique

Qu’il s’agisse des particules élémentaires, des atomes, des macromolécules, des solides, des gaz, des cellules, du cerveau humain, des planètes ou des galaxies, tout est gouverné par les lois de la physique.

Les physiciens tentent de comprendre la dynamique de notre monde en étudiant les principes qui régissent les phénomènes naturels, du plus simple comme le mouvement des planètes, aux plus complexes comme le chaos, la supraconductivité ou les trous noirs.

Les applications de ces principes se traduisent par des percées technologiques telles que l’invention du laser, de la fibre optique et des dispositifs semi-conducteurs comme les transistors et les cellules solaires.

Les principaux domaines de recherche dans le département sont la physique de la matière condensée, la photonique, la biophysique et la physique environnementale. Les intérêts de recherche parmi les professeurs incluent, plus spécifiquement, les matériaux semi-conducteurs (propriétés optiques et électroniques); la photonique (fibres optiques, communication et télécommunication optique, intéractions de la lumière, biomatériaux et ophtalmologie); les matériaux en couche naturels et synthétiques et les matériaux d’anomalies magneto-élastiques, sédiments des lacs; quasicrystals et alliages métalliques amorphes; propriétés des solides soumis à des conditions extrêmes; les phénomènes de surface; la superconductivité et la théorie des isolants; les sciences des matériaux (dynamique des polymères et DNA, matériaux mous); et physique théorique (dynamique non linéaire, problème d’inverse, physique des quasars).

Groupes de recherche

Haut de page