Instituts et centres de recherche

En 2003, le Département de mathématiques et statistique s'est joint au Centre de Recherche Mathématique (CRM) de l'Université de Montréal et à Institut Fields de Recherche en Sciences Mathématiques. Ce sont deux centres canadiens de recherche de réputation internationale. Le but du CRM fondé en 1968 est de promouvoir la recherche fondamentale en mathématique et ses applications. L'institut Fields a vu le jour en 1992. Il porte le nom du mathématicien canadien John Charles Fields (1863-1932). La mission principale de l'institut Fields est la promotion de l'activité en mathématique au Canada par la collaboration entre chercheurs canadiens et étrangers.

Nous sommes très fiers de ces affiliations avec le CRM et l'institut Fields, qui permettent d'augmenter le nombre d'ateliers et de conférences organisés à l'Université d'Ottawa et ainsi d'accroître le climat de recherche ne peut qu'en bénéficier.

L'affiliation avec le CRM permet à des professeurs du Département de mathématiques et statistique de l'Université d'Ottawa de visiter le CRM. Le CRM supporte aussi des chercheurs postdoctoraux et des conférences à l'Université d'Ottawa. De plus, avec le support financier du CRM, le Département de mathématiques et statistique de l'Université d'Ottawa a créé une série de conférences où des mathématiciens renommés sont invités à présenter les résultats de leurs travaux. Le but de cette série de conférences est de faire connaître le travail de mathématiciens de renom à la communauté mathématique d'Ottawa.

En tant que membre de l'institut Fields, le Département reçoit un financement pour organiser des écoles d'été, des ateliers et des conférences, et pour soutenir, en partie, des chercheurs postdoctoraux.

Nos affiliations au CRM et à l'institut Fields permettent d'augmenter les contacts avec les chercheurs de l'extérieur et de créer ainsi plusieurs occasions de collaborations. L'activité mathématique du département ne peut qu'en profiter.

On retrouve ci-dessous une liste des activités à l'Université d'Ottawa qui ont été et seront supportées par les deux centres de recherche.

Haut de page