La carrière exceptionnelle de la professeure de mathématiques Monica Nevins reconnue avec le titre de fellow de la SCM

Monica Nevins

Département de mathématiques et de statistique

Prix/distinction : Fellow de la Société mathématique du Canada.

Chaque année, le Programme des fellows de la Société mathématique du Canada (SMC) reconnait les membres de la SMC qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la profession et à la communauté mathématique canadienne. La professeure Monica Nevins a été nommée Fellow de la SMC en reconnaissance de sa carrière remarquable en mathématiques, en recherche, en enseignement et en vulgarisation, ainsi que pour récompenser son dévouement au service de la communauté mathématique canadienne. En tant que membre de la deuxième cohorte de fellows, la professeure Nevins entre dans un groupe sélect de mathématiciens canadiens. Ses travaux de recherche portent sur la théorie des représentations des groupes p-adiques, un domaine marqué par des avancées significatives depuis les vingt dernières années, même si certaines grandes questions demeurent encore sans réponse. Son travail sur les règles de branchement, et très récemment sur la théorie des types, mise sur de nouvelles méthodes géométriques pour résoudre des problèmes de longue date.

Monica Nevins a obtenu son B.Sc. spécialisé en mathématiques et informatique à l’Université d’Ottawa, avant de quitter la capitale pour aller compléter son doctorat au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT). Par la suite, elle a joint l’Université de l’Alberta en tant que boursière postdoctorale Killam. De retour à l’Université d’Ottawa, elle a commencé sa carrière en enseignement comme professeure de mathématiques. Elle partage maintenant sa passion pour les mathématiques en donnant des cours de premier cycle et en guidant des étudiantes et étudiants diplômés dans leurs projets de recherche et de thèse. De surcroît, la professeure Nevins fait preuve d’un engagement remarquable envers la communauté mathématique en organisant différentes activités de vulgarisation à l’intention des élèves et enseignants du secondaire, ainsi que des conférences et des ateliers sur la recherche. Elle occupe actuellement le poste de vice-doyenne à la gouvernance et aux relations internationales de la Faculté des sciences, et celui de vice-présidente de la Société mathématique du Canada – Section Ontario.

À ceux et celles qui souhaitent poursuivre une carrière en recherche universitaire, elle explique « [qu’] une carrière en recherche universitaire peut être aussi bien remplie et diversifiée que vous le souhaitez, et vous offrir l’entière liberté de choisir non seulement vos sujets d’étude, mais aussi la façon de canaliser vos talents pour redonner à la communauté ».

Pour en savoir plus :

Plus de prix et distinctions

Haut de page