Être productif de la maison

Travailler de la maison n’est peut-être pas idéal, mais ce n’est pas une raison pour que votre productivité en fasse les frais!

Il n’est pas nécessairement simple de travailler de la maison. Avec toutes les distractions qui y abondent, et la sélection sur Netflix qui ne cesse de se bonifier, arriver à garder sa concentration peut ressembler à une mission impossible. Maintenant que la pandémie de COVID-19 et la distanciation sociale nous ont forcés à donner les cours en ligne, vous disposez de l’occasion parfaite pour perfectionner vos compétences en matière de productivité à domicile. Voici quelques trucs afin d’améliorer votre productivité et en finir avec vos travaux!

1. Commencez la journée du bon pied

Quand on ne doit se rendre nulle part, il peut être tentant de rester au lit. Or, la clé de la productivité quand on travaille de la maison, c’est d’avoir une routine quotidienne. Faites comme s’il s’agissait d’une journée d’école normale : levez-vous tôt, prenez une douche, habillez-vous, faites-vous un café et prenez un bon déjeuner. Faire la même chose chaque jour vous aidera à demeurer alerte toute la journée et à savoir à quoi vous attendre.

Prenez l’habitude, quand vous travaillez de la maison, de planifier le déroulement de votre journée. Faites la liste de vos priorités pour la journée avant de commencer à travailler. Devez-vous assister à des cours en ligne? Avez-vous des travaux à remettre bientôt? Vouliez-vous faire un peu d’exercice? Avant même de commencer votre journée, assurez-vous de savoir quelles sont vos priorités et combien de temps allouer à chaque tâche. Décidez également de l’heure à laquelle votre journée de travail se terminera, à l’instar de n’importe quel autre jour de cours. Ne sous-estimez jamais l’importance d’une bonne soirée de relaxation et de détente!

ASTUCE : Quand vous planifiez vos tâches pour la journée, tenez compte du moment où vous vous sentez le plus productif. Planifiez les tâches les plus difficiles au moment où vous avez le plus d’énergie.

2. Choisissez un endroit – et adoptez-le

Essayez de trouver un endroit confortable, où il y a le moins de distractions possible (oui, vos colocataires peuvent représenter une distraction). Vous voudrez peut-être vous installer sur le sofa ou dans votre lit pour travailler, mais sachez que votre productivité en souffrira. En fait, étudier dans votre lit n’affecte pas seulement votre productivité et votre concentration (vous serez tenté d’arrêter de travailler pour piquer un petit somme), la qualité de votre sommeil pourrait également en souffrir! Votre cerveau associera votre lit à l’étude et il sera plus difficile de vous y endormir. Pour plus d’informations sur le sujet, consultez cet article du American College of Healthcare Services (en anglais seulement).

Éliminez donc le lit comme option et trouvez plutôt un espace de travail qui offre toute la place nécessaire pour étaler votre matériel d’étude et tout ce dont vous avez besoin afin d’éviter de vous lever pendant votre séance d’étude. Faites votre possible pour systématiquement étudier à cet endroit; votre cerveau l’associera au travail et non à la détente.

ASTUCE : Si vous avez besoin de silence pour parvenir à étudier et que vous ne trouvez aucun endroit assez tranquille, essayez les bouchons d’oreille en mousse, les écouteurs antibruit ou une liste d’écoute diffusant une sélection de bruits blancs. Si vous avez besoin d’un bruit de fond pour vous concentrer, allumez la télé ou faites jouer un podcast dans une autre pièce (sélectionnez un canal que vous n’aimez pas), ou encore une liste d’écoute qui comprend des bruits d’ambiance de cafés ou de la musique instrumentale (voici quelques suggestions de musiques et de sons)

3. Perfectionnez vos techniques d’étude

Pour tous les formats d’examens – que ces derniers aient lieu en ligne ou en personne –, le plus important pour s’y préparer efficacement, c’est d’avoir une technique d’étude éprouvée. Peu importe que vous utilisiez une plateforme de mémorisation en ligne comme Anki ou Quizlet, de bonnes vieilles fiches, un cahier de notes ou un logiciel de traitement de texte – choisissez la méthode qui fonctionne le mieux pour vous. Pour des renseignements sur les techniques d’étude, lisez l’article sur la préparation aux examens finaux écrit par Ash! Si vous voulez discuter de vos techniques d’étude et obtenir des trucs en vue de les améliorer, rendez-vous au Centre de mentorat de la Faculté des sciences et discutez avec un mentor (ou planifiez une séance de mentorat en ligne pendant la fermeture de l’Université en raison de la COVID-19).

4. Prenez des pauses

Travailler pendant des heures d’affilée peut nuire à votre productivité. Après une heure ou deux de travail, vous risquez de manquer de concentration et de motivation, ou encore de vous laisser facilement distraire. Une pause toutes les heures peut contribuer à améliorer votre concentration et votre capacité d’attention, en plus de servir de récompense pour une séance d’étude productive! Pour plus d’informations sur le sujet, et un résumé de la technique Pomodoro, ma méthode préférée pour intégrer des pauses dans mon horaire d’étude, consultez l’article d’Antony : Maintenir son attention et sa concentration pendant une séance d’étude.

ASTUCE : Jetez un coup d’œil aux séances de yoga ou d’entraînement en ligne à faire chez vous entre deux blocs d’étude! Même si vous êtes coincé à la maison, vous pouvez faire de l’exercice, ce qui vous aidera à vous recentrer et à vous redonner de l’énergie pour mieux vous attaquer à la prochaine tâche sur votre liste. Encore mieux : allez faire un tour dehors!

5. Mangez sainement

Comme pour la routine du matin, il est essentiel d’avoir de bonnes habitudes en matière de nutrition. Assurez-vous de consommer suffisamment de vitamines et de minéraux essentiels, et maintenez un régime alimentaire équilibré, qui comprend, autant que possible, des fruits et légumes frais. Il est également important d’avoir sous la main des collations santé pour vous soutenir entre deux repas et permettre à votre cerveau de fonctionner au meilleur de ses capacités pendant vos journées d’étude intense!

FAIT INTÉRESSANT : Les carences en zinc, fer, cuivre, acide folique et en vitamines A, B6, C et E sont liées à des réponses déficientes du système immunitaire (article en anglais). Pour vous assurer que votre système immunitaire est au meilleur de sa forme (que ce soit afin d’éviter d’être frappé de plein fouet par la COVID-19 ou l’habituelle grippe de la période d’examens), faites en sorte que votre régime alimentaire réponde à tous vos besoins en oligoéléments.

6. Dormez

Vous l’avez sûrement deviné à présent : la productivité du travail à la maison dépend vraiment de la capacité à maintenir une routine. Et le sommeil n’y échappe pas! Il peut être tentant d’étudier jusqu’à tard le soir et de se lever tard le lendemain, mais un sommeil de qualité n’est pas seulement important pour vous assurer d’avoir une nuit reposante et de demeurer éveillé et concentré le lendemain, il sert également à consolider ce que vous avez appris. Ne gaspillez donc pas vos heures d’étude : dormez!

7. Restez en contact

Le dernier conseil – mais non le moindre –, c’est de prendre soin de votre santé mentale. Restez en contact avec vos amis et votre famille. Rappelez-vous : la distanciation sociale N’EST PAS SYNONYME d’isolement. Vous ne pourrez pas être productif si le fait de demeurer à la maison nuit à votre santé mentale. Aussi, essayez de parler à vos proches via Messenger, Snapchat, Zoom, Skype, les courriels, les pigeons voyageurs… Et si vous en ressentez le besoin, faites appel aux services de santé mentale ou aux autres services qui sont à votre disposition, comme le Centre de mentorat de la Faculté des sciences. Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul.
Voilà : ça fait le tour! Tirez parti de la flexibilité qu’offre le travail à la maison et profitez-en pour perfectionner vos aptitudes à étudier afin de devenir le meilleur et le plus productif des étudiants. Prenez bien soin de vous ce printemps!

Jenna

Haut de page