Déchets dangereux

Personnes-ressources du Bureau de la gestion du risque - Université d'Ottawa

Spécialiste Nom Courriel Téléphone
Directrice adjointe, Radioprotection et biosécurité Lois Sowden-Plunkett lsowden@uottawa.ca 613-562-5800 ext. 3058
Spécialiste, Règlements de radiation   rad.safety@uottawa.ca 613-562-5800 ext. 3057
Spécialiste, Sécurité laser et rayons X   laser.safety@uottawa.ca 613-562-5800 ext. 2000
Spécialiste, Règlements de biosécurité   bio.safety@uottawa.ca 613-562-5800 ext. 3153
Procédure

Vue d’ensemble des matières dangereuses résiduelles

La recherche en laboratoire génère des matières dangereuses résiduelles. Ces matières sont diverses; il peut s’agir de sous‑produits de synthèse chimique, de déchets biomédicaux, d’huiles usées de pompes et d’objets contaminés. Ces déchets doivent être manipulés de manière spéciale afin de réduire leurs effets nocifs sur la santé humaine et sur l’environnement. Dans une université, l’élimination de déchets dangereux de tous genres peut se révéler une tâche à la fois difficile et coûteuse. Pour toute question concernant les déchets dangereux à la Faculté des sciences, communiquer avec l’équipe de la santé, de la sécurité et du risque (SSR).

Règlements

L’élimination de toutes les substances toxiques ou dangereuses doit se faire en conformité avec les règlements fédéraux, provinciaux et municipaux en vigueur. L’Ontario possède un cadre législatif et réglementaire exhaustif qui permet d’assurer une gestion des déchets dangereux qui respecte l’environnement. Ce mécanisme prévoit des mesures pour l’enlèvement, l’entreposage, le transport, la transformation, la récupération et l’élimination des déchets dangereux. Quelques extraits des règlements sont présentés ci‑dessous. Pour consulter les règlements dans leur intégralité, cliquez sur les liens qui se trouvent dans la section Références.

Règlement 72 de l’Université d’Ottawa – Gestion et durabilité de l'environnement

  • L’Université d’Ottawa tient à administrer ses activités de façon responsable pour ce qui concerne la protection et l’amélioration du milieu naturel.
  • Toute personne doit respecter les directives, les méthodes et les normes établies par l’Université, la faculté, le service ou les organismes de réglementation gouvernementaux à l’égard d’une activité.
  • Toute personne doit prendre les précautions raisonnables dans les activités qui présentent un risque pour l’environnement sur le campus.

Règlement 860 de l’Ontario – SIMDUT

6. (1) L’employeur veille à ce que les travailleurs qui travaillent avec un produit contrôlé reçu d’un fournisseur, ou à proximité de ce produit, reçoivent tous les renseignements reçus par l’employeur du fournisseur relatifs aux dangers du produit contrôlé et tout autre renseignement du même genre que détient ou devrait détenir l’employeur concernant l’utilisation, l’entreposage et la manipulation du produit contrôlé.

(2) L’employeur qui produit un produit contrôlé au lieu de travail veille à ce que les travailleurs qui travaillent avec le produit contrôlé, ou à proximité de celui‑ci, reçoivent tous les renseignements relatifs aux dangers que l’employeur détient ou devrait détenir concernant le produit contrôlé et son utilisation, son entreposage et sa manipulation. R.R.O. 1990, Règl. 860, art. 6.

9. (1) L’employeur qui produit un produit contrôlé au lieu de travail veille à ce que le produit contrôlé ou le contenant du produit contrôlé porte une étiquette du lieu de travail.

Gestion des déchets

Exigences générales relatives à l’emballage des déchets

  1. Toutes les substances doivent être recueillies dans un contenant adapté aux déchets.
  2. On peut se procurer des contenants appropriés auprès de l’entrepreneur chargé de la collecte des déchets dangereux les jours de collecte.
  3. Chaque contenant doit être dûment étiqueté afin de réduire la possibilité de mélanger des substances incompatibles. Pour en savoir plus, consultez la section Étiquetage.
  4. Les substances incompatibles, hautement réactives et hautement toxiques doivent toujours être emballées séparément. Cette façon de faire réduit les risques d’incendie et d’explosion et permet de s’assurer que l’entrepreneur chargé de la collecte des déchets dangereux utilise des méthodes adéquates de manipulation. Si vous avez des questions, communiquez avec l'équipe de la SSR.
  5. Chacun des contenants de déchets n’est utilisé que pour un type de substances dangereuses. Les déchets chimiques, biologiquement dangereux et radioactifs sont manipulés de manière différente et ne peuvent être stockés ensemble.
  6. Afin d’éviter les déversements, tous les contenants de 20 litres doivent être insérés dans un contenant secondaire plus grand. Il est important de respecter le niveau de remplissage maximum indiqué sur les contenants secondaires afin de prévenir les fuites de déchets dangereux.
  7. Si vous entreposez des déchets liquides dans un contenant, assurez‑vous que le bouchon n’est pas scellé hermétiquement afin de permettre le relâchement de la pression en cas de faible réaction chimique.

Système d’inventaire des substances chimiques – Vertére

La gestion efficace des déchets commence par la tenue à jour régulière d'un inventaire des produits chimiques. L’Université d’Ottawa utilise le système de gestion d’inventaire des substances chimiques Vertére Inventory Management System. Tous les produits chimiques achetés par l’entremise du Magasin des sciences portent un code à barres et sont inscrits directement dans le système Vertére, ce qui permet aux utilisateurs de faire le suivi de leurs produits chimiques. En outre, grâce à ce système, les chercheurs peuvent savoir quels produits chimiques se trouvent dans d’autres laboratoires. L’équipe de la SSR peut vous aider à commander des substances chimiques plus sûres et moins toxiques, s’il en existe, ou à trouver un produit chimique que vous pourriez emprunter d’un autre laboratoire de la Faculté des sciences.

Contenants appropriés pour éliminer les déchets

Application Description Capacité

Déchets liquides

Bouteille de verre ambré1

1 L ou 4 L

Bonbonne de plastique blanc

20 L

Déchets solides

Contenant pour objets acérés

4 L

Contenant à déchets solides réutilisable

20 L

1 Il s’agit de contenants réutilisés qui contenaient auparavant des substances chimiques liquides achetées en contenants de verre d’un litre ou de quatre litres. Les étiquettes doivent être enlevées ou rayées et remplacées par une étiquette « Déchets dangereux » officielle de l’Université d’Ottawa.

Les articles mentionnés dans le tableau ci‑dessus peuvent être obtenus gratuitement auprès de l’entrepreneur chargé de la collecte des déchets dangereux ou être achetés au Magasin des sciences.

Pour obtenir un contenant d’une plus grande capacité, communiquez avec l’équipe de la SSR.

Étiquetage

L’étiquetage des déchets dangereux sert à informer les chercheurs de laboratoire et les services de gestion des installations du contenu de tous les contenants à déchets. Des étiquettes pré‑imprimées sont offertes gratuitement au Magasin des sciences ou auprès de l’entrepreneur chargé de la collecte des déchets dangereux et sont généralement attachées aux contenants à déchets. Les égouttures de produits chimiques peuvent toutefois détériorer ces étiquettes. Assurez‑vous que les étiquettes sont lisibles avant la collecte des déchets.

La procédure suivante assure un bon étiquetage ainsi qu’une collecte et une manutention sûres des déchets dangereux :

  1. Dès que vous commencez à remplir un nouveau contenant de déchets, attachez‑y immédiatement l’étiquette « Déchet Dangereux /Hazardous Waste ».
  2. Au fur et à mesure que des ingrédients sont ajoutés dans le contenant, inscrivez‑en les noms chimiques sous la rubrique « Contenu / Contents ».
  3. Placez les déchets liquides et les déchets solides dans des contenants séparés.
  4. Séparez ensuite les déchets liquides et les déchets solides en fonction du type de déchets.

Caractéristiques des déchets dangereux

Généralités

Les déchets dangereux sont des matières qui ne sont plus utiles pour la recherche et qui peuvent constituer une menace pour la santé publique ou l’environnement. Ces déchets présentent généralement une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

  • Les matières inflammables peuvent s’évaporer rapidement et brûler dans l’air. Exemples :
    • Les liquides qui ont un point d’éclair inférieur à 37,8°C.
    • Les solides qui peuvent, par adsorption d’humidité, provoquer un incendie dont l’intensité et la durée représentent un danger.
    • Les gaz comprimés inflammables dont les vapeurs prennent feu facilement et rapidement.
  • Les matières oxydantes stimulent la combustion de substances organiques. Exemples :
    • Les gaz – le fluor, le chlore, l’ozone, l’oxyde nitreux et l’oxygène.
    • Les liquides – le peroxyde d’hydrogène, l’acide nitrique, l’acide perchlorique et le brome.
  •  Les liquides corrosifs ont un pH de 0‑2 ou de 12‑14. La plupart des acides ou des bases couramment utilisés sont corrosifs.
    • Les substances corrosives peuvent générer des vapeurs corrosives; assurez‑vous que les bouteilles sont hermétiquement fermées lorsque vous les transportez jusqu’à la salle de stockage des déchets dangereux.
    • Ne jamais mélanger les acides forts et les bases fortes!
  • Les substances toxiques peuvent nuire à la santé ou causer la mort d’organismes vivants. Les niveaux de toxicité des différents types de déchets dangereux sont variables. Les composés contenant des cyanures ou du mercure, de même que les pesticides, sont des exemples de substances toxiques.
    • On parle de toxicité aiguë lorsqu’une seule exposition à une substance suffit pour provoquer des effets nocifs.
    • On parle de toxicité chronique lorsque des expositions répétées à une substance provoquent des effets nocifs.

Déchets chimiques inconnus

Avant de classer les déchets à éliminer dans la catégorie « Inconnus », n’épargnez aucun effort pour les identifier. Cette information peut réduire de beaucoup les dangers liés à leur manipulation et à leur classification. Fournissez le nom du groupe de recherche, le numéro de téléphone d’une personne‑ressource, le type de recherche, la méthode d’entreposage, l’âge approximatif du contenant ainsi que tout autre renseignement pertinent (p. ex. produit organique, acide, réactivité à l’air, pH, pouvoir oxydant, etc.). Si vous avez des doutes quant à ce qu’il faut faire avec les déchets dangereux, communiquez avec l’équipe de la SSR.

Types de déchets

Déchets liquides

Les déchets liquides doivent être séparés selon les catégories suivantes et recueillis dans une bonbonne de 20 L ou dans une bouteille de verre ambré de 1 L ou de 4 L. Si vous avez des doutes quant à la façon de jeter ou de séparer les déchets, communiquez avec l’équipe de la SSR.

Déchets organiques

  • Solvants purement organiques
  • Solvants halogénés
  • Composés organiques
  • Composés de base

Déchets aqueux

  • Déchets acides oxydants
  • Déchets acides inorganiques
  • Solvants halogénés
  • Déchets à forte concentration d’eaux usées
  • Certaines formes de métaux lourds

Déchets de pétrole

  • Huiles usées provenant de pompes à vide
  • Huiles usées provenant de moteurs

Déchets chimiques photographiques

  • Révélateurs
  • Fixatifs
  • Composés à base d’argent

Déchets liquides hautement toxiques

  • Mercure diméthylé
  • Acide nitrique et déchets de métaux lourds

Déchets pyrophoriques

  • Doivent être déposés dans un contenant scellé. Le contenant d’origine est accepté; à certaines conditions, un contenant secondaire approprié peut être accepté.

Déchets solides

  • Les déchets dangereux solides doivent être recueillis dans des seaux à déchets solides ou des contenants pour objets acérés, selon les catégories de déchets définies ci‑dessous. Les déchets non dangereux (y compris le verre non contaminé et les gants non contaminés) peuvent être éliminés par l’entremise du Service des immeubles. Si vous avez des doutes quant à la façon de jeter ou de séparer les déchets, communiquez avec l’équipe de la SSR.

Silice, embouts, tubes, colorants et articles contaminés

  • Déchets de silice amorphe
  • Gants
  • Mouchoirs de papier
  • Composés organiques et inorganiques qui ne sont pas hautement toxiques
  • Sels inorganiques
  • Déchets provenant de la trousse ARN
  • Plaques de gel de silice contaminées
  • Verre brisé contaminé

Verre brisé

  • Tous les articles de verre contaminés doivent être jetés comme des déchets solides.
  • Si le verre n'est pas contaminé, rincez tous les morceaux avant de les déposer dans la boîte de carton réservée au verre brisé.
  • Lorsque la boîte est pleine, scellez‑la et apposez‑y l’étiquette « verre brisé ». Le verre brisé sera cueilli dans les dix jours ouvrables suivant la présentation d’une demande au Service des immeubles, poste 2222.

Déchets solides hautement toxiques

  • Composés inorganiques (thallium, mercure, chrome, etc.)

Gels à base de bromure d’éthidium

  • Bromure d’éthidium
  • Articles de bromure d’éthidium

Déchets chimiques acérés

  • Les déchets chimiques acérés comprennent entre autres : aiguilles, lames de rasoir, embouts de pipettes, flacons de verre.
  • Ils doivent être déposés dans un contenant pour objets acérés dûment scellé.

Déchets biologiques

Veuillez communiquer avec le Bureau de la biosécurité pour connaître les procédures qui s’appliquent aux déchets biologiques dangereux.

Déchets radioactifs

Veuillez communiquer avec le Bureau de la radioprotection pour connaître les procédures qui s’appliquent aux déchets radioactifs.

Collecte des déchets dangereux

Horaire de la collecte

Demande de collecte de déchets dangereux

Pour demander la collecte de déchets dangereux, envoyez un formulaire Demande de collecte de déchets chimiques. Les demandes doivent être faites avant 10 h le jour précédent la collecte (soit le lundi ou le mercredi) pour que les déchets soient cueillis le lendemain.

Collecte par l’entrepreneur chargé de la collecte des déchets dangereux

Le tableau ci‑dessous indique l’horaire de la collecte des déchets chimiques dangereux à la Faculté des sciences. Si la demande est reçue après l’échéance, les déchets seront cueillis à la collecte suivante. (Remarque : La Faculté des sciences n’est pas responsable des déchets biologiques ou radioactifs; l’horaire de collecte de ces déchets n’est pas le même.)

Jours Heures
Mardi 10 h - 11 h 30
Jeudi 10 h - 11 h 30

Pour la collecte des déchets issus d’un ménage de laboratoire, des matières pouvant présenter un risque élevé, des substances inconnues et des sacs utilisés pour nettoyer les déversements de produits dangereux, communiquez avec l’équipe de la SSR.

Pour la collecte de déchets biologiques, communiquez avec le Bureau de la biosécurité.

Pour la collecte de déchets radioactifs, communiquez avec le Bureau de la radioprotection.

Foire aux questions

Comment faire pour obtenir de nouveaux contenants?

Il y a deux façons d’obtenir de nouveaux contenants : en faisant une demande dans la section Information supplémentaire du formulaire Demande de collecte de déchets chimiques ou, si nécessaire, en les achetant auprès du Magasin des sciences.

Il est impossible d’enregistrer les données dans le formulaire de demande de collecte. Que peut‑on faire dans ce cas?

Remplissez le formulaire Demande de collecte de déchets chimiques, enregistrez‑le en l’imprimant dans un fichier PDF et envoyez‑le par courriel. Vous pouvez aussi essayer de remplir la demande dans un autre navigateur.

Comment doit‑on séparer les déchets?

Consultez la section Types de déchets. Si vous n’y trouvez pas la réponse à vos questions, communiquez avec l’équipe de la SSR.

À qui doit‑on s’adresser en cas de déversement?

Si le déversement est gros, téléphonez immédiatement au poste 5411. S’il s’agit d’un petit déversement, il vous incombe de nettoyer les dégâts. Pour savoir comment nettoyer le déversement, communiquez avec l’équipe de la SSR. Remplissez un formulaire d’incident dans les 48 heures suivant le déversement. 

Où peut‑on se procurer des étiquettes « Déchets dangereux »?

On peut obtenir gratuitement des étiquettes « Déchets dangereux » auprès de l’entrepreneur chargé de la collecte des déchets dangereux, en faisant une demande dans la section Information supplémentaire du formulaire Demande de collecte de déchets chimiques ou en s’adressant au Magasin des sciences.

Il n’y aura personne au laboratoire durant les heures de collecte. Que peut‑on faire dans ce cas?

S’il n’y a personne au laboratoire durant les heures de collecte, l’entrepreneur ne peut pas entrer pour collecter les déchets. S’il n’est pas possible de faire autrement, communiquez avec l'équipe de la SSR pour trouver une solution satisfaisante.

Références

Collecte des déchets chimiques

Méthodes de gestion des déchets dangereux

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec votre superviseur ou avec le Service de la gestion de l'environnement et de la santé et sécurité.

Collecte des déchets chimiques

Veuillez compléter le formulaire de demande de collecte de déchets chimiques.

Horaire de collecte des déchets dangereux

Jours Dates limites
Mardi Lundi 10 h
Jeudi Mercredi 10 h

Horaire de collecte dans les labos

Jours Heures
Mardi 10 h - 11 h 30
Jeudi 10 h - 11 h 30

Portes ouvertes, DRO 129 (pour répondre aux questions)

Jours Heures
Mardi 11 h 30  - 12 h (midi)
Jeudi 11 h 30 - 12 h  (midi)

Des collectes de déchets spéciales peuvent être organisés sur approbation du Service de la gestion de l'environnement et de la santé et sécurité.

Coordonnées

Gestionnaire, santé, sécurité et risque
Pubalee Bera
Tel: 613-562-5800, poste 6425
Pavillon Tabaret, pièce 322
pbera@uOttawa.ca

Adjoint à la santé, sécurité et risque
Carl Farah
Tel.: 613-562-5800, poste 4580
Pavillon CAREG, pièce 516
science.safety@uOttawa.ca

Gestionnaire de l'aménagement et des installations
Sean Kirkwood
Tel: 613-562-5800, poste 6030
Pavillon Tabaret, pièce 378B
skirkwoo@uOttawa.ca

Coordonateur de l'aménagement et des installations
David Needham
Tel: 613-562-5800, poste 6020
Tabaret, pièce 336
science.facility@uOttawa.ca

Haut de page