Lorsqu'un cours au choix change ta destinée

Publié le mercredi 26 septembre 2018

Seungmin Leo Lee, candidat au doctorat à l’Université d’Ottawa, affirme que l’une des choses qu’il aime le plus dans les programmes de sciences de deuxième cycle de l’université est l’opportunité de se développer en tant que scientifique diversifié doté de compétences interdisciplinaires.

Lee n’était pas toujours aussi fasciné par la science des roches. Il suivait un cheminement académique en biochimie jusqu’à ce qu’un cours au choix de premier cycle en géologie modifie ses perspectives. Aujourd'hui, il poursuit avec enthousiasme ses recherches sous la supervision de Keiko Hattori, professeure de géochimie et de gisements minéraux au Département des sciences de la Terre et de l'environnement.
Lire l'article complet.

Haut de page