Rester motivé

La motivation est la clé non seulement pour réussir, mais aussi pour s’épanouir à l’université. C’est ce qui nous pousse à atteindre nos objectifs et à persévérer dans les moments difficiles. Malheureusement, elle n’est pas toujours facile à trouver ou à entretenir. À un moment donné, nous avons tous des semaines moins productives où nous n’arrivons pas à faire quoi que ce soit. Les conseils et les approches qui suivent peuvent vous aider à vous sentir à nouveau optimiste, motivé et prêt à faire ce qu’il faut pour atteindre vos objectifs!

1. Fixez-vous de petits objectifs réalisables

Le simple fait de penser à tous nos devoirs à venir et à nos examens peut nous décourager. Il peut sembler impossible d’accomplir toutes les tâches énormes que nous devons faire – ce qui nous pousse à tout remettre à plus tard et à reporter les tâches plutôt que d’essayer de les accomplir. Abordez les tâches importantes en les décomposant en petites portions, plus gérables, et établissez un plan pour les accomplir une à la fois. Au fur et à mesure que vous commencez à rayer ces petits éléments de votre liste de choses à faire, la tâche énorme deviendra beaucoup moins accablante.

Appliquons ce conseil à l’étude pour l’examen final. Je me sentais tellement dépassée à l’idée d’avoir à revoir tout le contenu du cours dès le début – j’avais l’impression d’avoir trop de choses à faire et trop peu de temps. Cependant, lorsque j’ai décomposé le matériel en plus petits morceaux et que j’ai établi un horaire simple pour réviser une petite partie chaque jour, j’ai réalisé qu’il était tout à fait possible d’étudier tout le contenu à temps pour l’examen.

2. Célébrez vos succès

Chaque fois que vous accomplissez une tâche, récompensez-vous pour le dur travail que vous avez accompli. Vous promettre une récompense à l’atteinte d’un but vous aidera à travailler pour y arriver, surtout si vous commencez à ressentir un manque de motivation. Par exemple, à la fin d’une séance d’étude productive, je me récompense en regardant un épisode d’une émission de télévision, en m’offrant mon repas préféré ou en lisant quelques chapitres d’un livre. Les récompenses sont d’excellents outils pour vous aider à rester sur la bonne voie, mais assurez-vous qu’elles correspondent au travail que vous avez fait (essayez de ne pas vous donner une pause Netflix d’une heure après 20 minutes d’étude)!

3. Ne vous découragez pas!

Cela peut être décourageant quand quelque chose ne se passe pas comme prévu, mais ce n’est pas la fin du monde. Utilisez ces défis à votre avantage et tirez-en des leçons qui vous permettront de faire mieux la prochaine fois. Par exemple, si vous recevez une mauvaise note à un examen de mi-session, réfléchissez à la façon dont vous vous y êtes préparé, puis trouvez des moyens d’améliorer ou de modifier vos stratégies d’étude pour le prochain examen. Ou encore, essayez de rencontrer votre professeur pour savoir où vous avez perdu des points et demandez-lui des conseils sur la façon de faire mieux à l’avenir. Peu importe où vous commencez, il est toujours possible de faire mieux, tant que vous n’abandonnez pas.

4. Prendre des pauses

Bien qu’il soit important de s’efforcer d’obtenir les résultats que l’on veut, travailler trop peut en fait être contre-productif – on s’épuise si on y consacre presque toute son énergie. Le fait de prévoir de courtes pauses au cours d’une session d’étude peut augmenter votre attention et vous permettre de vous concentrer plus facilement sur un sujet pendant de plus longues périodes. J’aime utiliser la technique Pomodoro : j’étudie pendant 25 minutes, puis je prends une pause de 5 minutes pour manger une collation ou consulter mon téléphone.

Il est tout aussi important de prendre des pauses dans votre routine personnelle et de consacrer suffisamment de temps aux activités que vous aimez. Par exemple, après avoir terminé un trimestre ou un examen important, j’aime prendre le reste de la journée de congé pour me déstresser avant de me remettre aux études. Mes pauses sont habituellement passées avec des amis, à regarder mes émissions préférées, à manger au restaurant – tout ce qui m’aide à oublier l’école! Après une pause, je reviens toujours revigorée, ce qui me met dans de meilleures dispositions pour aborder la prochaine chose sur ma liste de choses à faire.

5. Gardez une vue d’ensemble

Faire l’effort de s’asseoir et d’ouvrir un manuel ou de lire ses notes peut être difficile. Parfois, les études peuvent sembler ennuyeuses, inutiles ou même frustrantes. Lorsque vous n’avez pas la volonté d’étudier, rappelez-vous quels sont vos objectifs à long terme. Que voulez-vous atteindre, au bout du compte, et pourquoi? Rappelez-vous que tout le travail que vous faites à l’université a un but : obtenir votre diplôme et vous préparer pour l’avenir que vous voulez.

6. Profitez de votre réseau de soutien

Une excellente façon de trouver une motivation externe est de vous entourer d’amis qui vous aideront à rester optimiste et vous tiendront responsables de rester sur la bonne voie. Parler à des amis, à des membres de votre famille, à des conseillers ou à vos mentors étudiants lorsque vous vous sentez dépassé par la situation est un excellent moyen de trouver de bons conseils et une motivation renouvelée pour atteindre vos objectifs.

Clarissa - 2e année, Sciences biomédicales

Haut de page