Transfert de la maîtrise au doctorat

Les étudiants qui se qualifient, peuvent transférer du programme de maîtrise au programme de doctorat suite à une recommandation de leur superviseur, transmise au professeur responsable des programmes des études supérieures au sein du département. Un étudiant se qualifie s’il (ou elle) a obtenu une moyenne pondérée cumulative d’au moins A- dans ses deux dernières années du B.Sc. et a complété au moins deux cours de cycles supérieurs de trois crédits avec une note d’au moins A- à chaque cours. Durant son programme de doctorat, l’étudiant qui a transféré doit prendre le nombre de cours de cycles supérieurs nécessaires pour compléter un total de six cours de trois crédits. Un de ces cours doit être « Statistical Mechanics » ou « Advanced Quantum Mechanics I », si ce cours n’a pas été déjà pris durant la maîtrise. Un étudiant qui a transféré doit réussir son examen de synthèse en deçà de neuf mois de la date du transfert.

Examen de synthèse

Tous les étudiants inscrits au programme de doctorat doivent réussir un examen de synthèse pendant la première année du programme. À l’Université d’Ottawa, le format de l’examen est différent de celui utilisé par l'Université Carleton. L’objet de l’examen est de s’assurer que l’étudiant a acquis une préparation académique suffisante pour développer adéquatement un projet de recherche dans le domaine choisi. En d’autres termes, le candidat doit maîtriser les principes scientifiques fondamentaux pertinents et doit comprendre les concepts de base pertinents au domaine de recherche choisi. Plus précisément :

(i) Peu de temps après l’inscription au programme d’un candidat, le superviseur doit établir un comité d’examen, normalement constitué de deux membres de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FÉSP) de l’Université d’Ottawa, en plus du superviseur. Normalement, un des deux chercheurs choisis sera aussi membre du comité conseil de l’étudiant. En consultation avec les membres du comité d’examen, le superviseur définit le matériel que le candidat doit maîtriser et identifie des textes pertinents (manuel, articles de revue, notes de cours, etc…) avec lesquels le candidat doit se familiariser. Il importe de définir le contenu de l’examen de façon assez générale. Par exemple, si un candidat œuvre dans le domaine de la physique des semi-conducteurs, une compréhension des concepts de la physique des semi-conducteurs est évidemment requise, mais on s’attend aussi à ce que le candidat démontre une connaissance générale de la physique de l’état solide. Ou encore, si le domaine de recherche est en dynamique non-linéaire, le comité d’examen peut recommander un manuel sur les processus stochastiques, la dynamique des systèmes ou les méthodes numériques, selon le sujet de recherche. Il importe que le candidat démontre une capacité à appliquer les connaissances acquises, et pas seulement à mémoriser des faits.

(ii) Une date pour l’examen est fixée par le superviseur et le comité d’examen, en deçà d’une année du début de l’inscription du candidat au programme. Les candidats qui ont transféré de la maîtrise au doctorat doivent prendre leur examen de synthèse en deçà de neuf mois de la date du transfert.

(iii) Le format de l’examen consiste en un examen écrit de trois heures, suivi, quelques jours plus tard, par un examen oral. Les deux parties de l’examen ont un poids égal. On peut poser des questions portant sur les principes physiques de base reliés au sujet choisi. Par exemple, on pourrait poser des questions sur les principes de la physique statistique à un candidat utilisant les méthodes de Monte Carlo comme outil dans sa recherche.

(iv) Dans le cas d’un échec, le candidat doit répéter l’examen (écrit et oral) dans le mois suivant la première tentative. Dans le cas d’un second échec, le candidat doit se retirer du programme de doctorat.

Nomination des examinateurs de la thèse de doctorat

Dans le formulaire « Nomination d’examinateurs de thèse », le doctorant (en consultation avec son superviseur) propose une liste d’experts capables de servir comme examinateurs externes de la thèse. Afin de minimiser le temps entre le dépôt de la thèse et la soutenance, ce formulaire doit être soumis au directeur du département au moins un mois avant la date prévue du dépôt de la thèse.

Haut de page