Ottawa-Carleton Geoscience Centre

Fondé en 1982, le Centre est l'un des plus grands instituts d'enseignement supérieur et de recherche en sciences de la Terre au Canada. Il représente l'expertise combinée des départements des sciences de la Terre de l'Université Carleton et de l'Université d'Ottawa. Le centre offre des programmes menant à la maîtrise et au doctorat en science de l’environnement, géochimie des isotopes, pétrologie, géomathématique/informatique; géologie des ressources minérales et pétrolières, analyse des systèmes et bassins sédimentaires, tectonique, géodynamique, ingénierie sismique, sismologie et géographie physique.

Les sciences de la Terre offrent un large éventail de possibilités de recherche. En tant qu'étudiant diplômé, vous pourrez effectuer des travaux sur le terrain dans une région sauvage éloignée du Canada. travailler à bord d'un navire de recherche étudiant les sédiments océaniques dans le cadre de recherches sur les changements climatiques ou d'études de minéralisation des fonds marins; étudier les roches de l'Himalaya, de l'Afrique ou d'Hawaï; faire partie d'un programme mondial sophistiqué d'acquisition de données sismiques et d'évaluation des risques sismiques; ou collaborer avec des scientifiques de l'industrie dans un camp minier, l'industrie du pétrole ou un programme de ressources en eau urbaines. Au cours de votre programme d'études et de votre recherche, selon vos intérêts, vous aurez l'occasion de maîtriser des techniques et des instruments dans des laboratoires hautement spécialisés et / ou de travailler avec des installations informatiques à la pointe de la technologie.

La taille du centre et notre emplacement dans la capitale nationale offrent des opportunités uniques pour des projets de recherche collaboratifs entre les membres des deux départements, avec le personnel du Musée canadien de la nature et de la géologie du Canada, situé à quelques minutes de Carleton. Les campus universitaires ne sont séparés que de quinze minutes en transport interuniversitaire gratuit et à une courte distance de la plupart des installations de recherche fédérales.

Haut de page