Renelle Dubosq remporte le premier Prix Mitacs pour innovation exceptionnelle - autochtone

Publié le mercredi 27 novembre 2019

Renelle Dubosq, chercheuse doctorale sous la supervision du professeur David Schneider, a passé du temps au Max Planck Institut à Düsseldorf pour mieux comprendre la structure atomique de la pyrite. En montrant que des traces d’or sont en fait libérées pendant la déformation des roches, c’est-à-dire le processus de plissement, de formation de failles ou de cisaillement, sa recherche aidera les géologues à cibler leurs efforts d’exploitation minière plus efficacement. Lire l'article complet.

Haut de page